DES PROBLÈMES EN MATHS S’ÉLIMINENT APRÈS AVOIR FAIT DE L’EFT SUR UN « FANTÔME »

(Traduit par Françoise Vaché -2008)

Bonjour à vous

Nombreux de nos problèmes émotionnels apparaissent en métaphores qui nous viennent d’évènement de notre enfance. Les faire émerger et les traiter est un des savoir-faire merveilleux de l’EFT que les praticiens chevronnés savent mettre en valeur. Écoutez Frederick Keebler qui nous amène faire un tour de qualité sur ce problème.

Je vous embrasse,

Gary

Par Frederick Keebler Ph.D

Je pratique les médecines alternatives depuis plus de 12 ans. Il y a 4 ans j’ai rencontré l’EFT. Depuis je l’utilise sur une large diversité de problèmes, allant des peurs extrêmes au mal de dos. Mais de loin mon cas le plus étrange est celui de l’histoire de fantôme.

L’an dernier ma femme et moi-même avons commencé à travailler avec des élèves sur des problèmes d’apprentissage, de connaissance, d’évaluation et d’image de soi. Ma femme travaillait à ce moment-là avec une élève de CM2  qui rencontrait des problèmes pour faire des multiplications et des divisions. Après avoir résolu le problème des tables des multiplications et divisions, elle a vérifié les additions et soustractions. À sa grande surprise, l’élève ne connaissait que peu de tables et était incapable d’apprendre autre chose de plus que les sommes des plus petits chiffres. Ma femme a essayé les stratégies d’apprentissage traditionnelles sans succès. Elle est donc venue me demander mon avis et je lui ai dit : »Cela a l’air d’être un problème extrascolaire. En définitive c’est une élève qui obtient des « A » presque dans toutes les autres matières

Lors de la séance suivante, j’ai rejoint ma femme à sa demande. En rassemblant des informations, nous avons découvert que la mère de la jeune fille était morte dans un accident de moto quand elle était en sixième, et qu’elle a «été envoyée d’un membre de la famille à l’autre, jusqu’à celle où elle est maintenant

J’ai commencé par lui demander plus de précisions sur sa vie, mais je n’étais absolument pas prêt au reste de l’histoire. Elle me dit que sa mère lui apparaissait chaque nuit quand elle est dans son lit, et qu’elle ne peut s’endormir sans sa tutrice dans la chambre. »Ma mère me fait peur, c’est pour ça que j’ai besoin de quelqu’un avec moi. » À ce cet instant, j’ai pensé, « oh la la » dans mes formations de médecine de l’énergie, homéopathie, hypnose, PNL la chronologie, ou l’EFT personne ne m’a jamais parlé de fantômes. Et puis je me suis souvenue de ce que Gary Craig dit toujours : »Essayez-le sur tout ». Et je l’ai fait, et voici la suite de l’histoire.

J’ai commencé en utilisant la PNL (re-formulation) pour désamorcer tout événement pouvant surgir. Je lui ai demandé «Est-ce que ta mère a toujours été là pour toi ? » Elle me dit, « Oui » « Te souviens-tu d’un moment où elle t’ a fait du mal ? »Elle dit »Non ». Puis j’ai demandé. »Ne penses-tu  pas que la raison pour laquelle elle t’apparaît c’est pour te protéger ? » Elle répondit : »Oui » Après des discussions supplémentaires et quelques « rythme de futur » (une technique de PNL pour déterminer comment une personne pourrait se comporter dans une situation futur) nous avons commencé à utiliser l’EFT pour ses peurs.

Nous avons commencé par utiliser le Point Karaté pour « la Phrase de Préparation ». Chaque tour consistait à « tapoter » les points habituels en utilisant les affirmations suivantes :

« Même si j’ai peur que Maman m’apparaisse…. »

« Même si je me sens responsable de la mort de ma mère… »

Elle se sentait responsable parce que sa mère lui avait demandé la permission d’aller faire une balade en moto, et elle avait dit oui.

« Même si je suis en colère après son copain… »

« Même si Maman me manque énormément… »

Chacune d’elles se sont faites avec de nombreux tours pour qu’elle en arrive à un niveau d’intensité de 0 sur une échelle de 0 à 10. J’utilise 0 pour aucune sensation et 10 pour le plus intense.

Pendant tout le déroulement je gardais 2 principes en tête . Le premier, je l’ai appris de mon formateur en PN, Tad James, et depuis que je l’utilise cela m’a énormément aidé. Le principe est le suivant : »Les clients sont des êtres de lumière ils sont magnifiques et il peut changer ». Il y a juste une petite chose à faire et ils peuvent y arriver, et ils deviendront absolument géniaux ».

Le second principe est que je dois travailler avec le client là où il en est dans sa tête, sans jugement. Dans le cas présent, que la  fillette  voit vraiment un fantôme ou pas, n’était pas le problème. Mon rôle était de travailler avec elle là où elle en était pour l’aider à enlever ses blocages d’apprentissage.

Après avoir achevé les «Séquences » pour sa peur, et sans aucun autre travail, elle fut capable de faire ses tables d’addition et de soustraction. La semaine suivante elle mentionna qu’elle pouvait dormir maintenant sans qu’il y ait un adulte dans la chambre, et que le fantôme de sa mère ne l’effrayait plus.

Pour terminer je voudrais répéter ce que Gary dit toujours : « Essayez-le sur tout. »

Je vous souhaite bonne chance et n’oubliez pas : « Tout va bien ».

Frederick Keebler, Ph.D.

Personal Development, Learning Coach, and Life Coach

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *