Les boutons magiques et plus de peur du monstre bizz-bizz

Salut à tous,

Un grand merci à Mellisa Dormoy qui nous donne cet exemple tout simple de l’utilisation de l’EFT. Son fils de 5 ans avait peur d’un monstre avant de s’endormir et Mellisa a réglé le problème en quelques minutes en tapotant sur ses « boutons magiques ».

Ce qui est important dans ce récit ce n’est PAS d’avoir résolu une peur d’enfance, car c’est presque une habitude avec l’EFT, c’est l’effet à long terme que l’on peut obtenir si les parents utilisent de cette façon l’EFT tous les soirs avec leurs enfants. Cette pratique permet d’éradiquer beaucoup de peurs et de sentiments d’insécurité qui ont tendance à les suivre à l’âge adulte. Il en résulte une paix durable, qui est un cadeau inestimable.

Je vous embrasse, Gary.
Par Mellisa Dormoy, EFT-ADV, CHt.

Cher Gary,

Je veux juste partager cette histoire avec vous, car une fois de plus elle me rappelle à quel point il nous est facile d’aider nos enfants avec l’EFT dans toutes sortes de situations difficiles. Mes deux garçons, de 3 et 5 ans, connaissent l’EFT et l’utilisent quand ça ne va pas. Nous tapotons aussi quand ils sont calmes et heureux pendant le trajet quotidien en voiture en allant à l’école.

Damien, mon fils de 5 ans, m’a dit ce soir, pendant que je le bordais dans son lit qu’il avait très peur que le monstre vroum-vroum vienne l’attraper (Bébé Van Gogh/Bébé Einstein qui a mal tourné). Je lui ai donc demandé s’il voulait tapoter sur ses boutons magiques (c’est ainsi que nous appelons les points), pour ne plus avoir peur, et il l’a fait. Nous avons aussi fait l’étape de la bulle d’amour protectrice, mais ce soir ça ne marchait pas.

Alors j’ai pris doucement sa main et j’ai commencé à tapoter sur son PK et nous avons répété 3 fois :

« Même si j’ai peur que le monstre bizz-bizz m’attrape, je suis un bon garçon et tout ira bien. «

Puis nous avons tapoté (la séquence raccourcie), et je lui ai demandé de prendre une profonde respiration (ce que j’inclus dans ma pratique d’EFT). Il l’a fait, et il a dit qu’il se sentait mieux, mais qu’il avait « encore un peu peur «.

Nous avons fait un tour de plus, et j’ai ajouté « Je suis en sécurité «. Après le 2ème tour, il m’a dit « Maman, ça va mieux, mais faisons-le encore une fois, et comme ça j’aurais peur à zéro «. Nous avons fait un autre tour, il m’a serré dans ses bras, m’a embrassée, et m’a dit que maintenant il était fatigué et content… » content jusque tout autour du monde «. Puis il s’est retourné, a fermé les yeux et s’est endormi !

En tant que maman, je crois qu’apprendre EFT à mes enfants a été l’un des plus beaux cadeaux que je ne puisse jamais leur faire. C’est si simple pour eux de tapoter sur leurs boutons magiques que même mon petit de 3 ans est un expert ! Je vous remercie et je suis reconnaissante de partager ça avec nous !

Très chaleureusement,
Mellisa Dormoy, EFT-ADV, CHt.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *