BRUCE LIPTON: LA BIOLOGIE DES CROYANCES POUR LES ENFANTS

Extrait d’une de ses vidéo  sur son site: https://www.brucelipton.com
 
« Le drame c’est que la société cherche à nous construire selon des schémas de lutte, de prise de pouvoir et d’attaque dans le soucis de protection…
Ce qu’il est particulièrement important de voir ici c’est que la théorie de Darwin est basée sur deux hypothèses totalement fausses qui influencent l’environnement de nos enfants dans cette civilisation.
– Hypothèse 1 : Que les organismes se retrouvent ici par un processus accidentel de gènes dus à des hasards appelés mutations. Concept totalement faux car notre organisme et notre génétique interagissent  avec l’environnement dans lequel ils vivent.
 – Hypothèse 2 : l’évolution est le résultat d’une lutte constante pour l’existence, la compétition ou la santé. Alors qu’enseignons-nous aux enfants ?
a)   Que les gènes contrôlent leur vie.
b)  L’existence humaine n’a pas de but sur cette planète
c)  Que pour survivre et faire avancer la civilisation nous devons entrer en compétition et nous battre pour exister. »
« Il est merveilleux de voir des écoles où les enfants peuvent semer des graines dans des pots différents, un environnement, des sols, des compositions différentes, avec différentes quantités de substances, révélant ainsi que la croissance est en réaction directe avec l’environnement dans lequel elles poussent. Les enfants peuvent voir ainsi que la leçon est importante parce qu’elle donne deux aspects essentiels sur leur futur:
1-   L’environnement et un environnement plus sain jouent un rôle essentiel dans la santé des individus.
2-   Chaque individu participe et interagit avec cet environnement, montrant à l’enfant que nous devons regarder à l’extérieur de nous et reconnaître que l’influence du monde qui nous entoure façonne profondément qui nous sommes physiologiquement, dans notre comportement et notre évolution.
Quand un enfant se trouve impliqué dans le jardinage cela devient un nouvel outil d’enseignement révélant qu’un jardin n’est pas juste un groupe d’entités séparées, mais que c’est un groupe de plantes et d’animaux organisés qui travaillent ensemble en harmonie pour créer un beau jardin. C’est une bien meilleure vision que celle de la théorie de Darwin, ce champ de bataille, la lutte pour la vie, rivaliser avec les autres en les écrasant. Les enfants exposés à la nature du jardinage, observent l’interaction entre chaque élément, auront une compréhension de première qualité de la complexité de la vie, de l’expérience de la société interactive qui leur permettra de voir qu’ils sont cependant une autre partie de l’environnement, et qu’ils sont ici pour soutenir cet environnement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *