Un diabétique de type 2 tapote 3 fois par jour et son médecin réduit l’insuline prescrite de 75% – la douleur de l’arthrite disparaît également – deux suivis

Salut Tout Le Monde,

Transmettez cet article de David Abel ( Royaume-Uni) à vos amis diabétiques et leurs médecins. Bien que tous les diabétiques répondent présent facilement à l’EFT (certains ont besoin d’un travail de détective plus émotionnel), cette expérience est certaine de donner de l’espoir là où certains ont peut-être abandonné.

Étreintes, Gary

Par David Abel

Récemment, je démontrais l’EFT à un groupe à Clearwater, en Floride. Dans le milieu de la réunion, une femme a pris son téléphone portable et a appelé son mari qui était à la maison et lu a dit: « Il faut que tu viennes ici et que tu vois ça! ». Cette charmante dame était infirmière dans un hôpital local. Elle avait vu quatre personnes réagir à l’EFT et savait que c’était pour son mari.

Quinze minutes plus tard John arrive. Il a 71 ans, trapu, avec une forte personnalité jaillissant par de tous les pores de son corps. John est diabétique insulino-dépendant de type 2 depuis à peu près toute sa vie. Il éprouve aussi beaucoup de douleur dans ses articulations (arthrite).

Il était assis en face de moi, nos genoux se touchant presque. Après une brève introduction à l’EFT je lui ai enseigné la séquence de Tapping. La phrase d’Affirmation que nous avons faite n’était pas compliquée: Même si je suis diabétique … Nous avons fait un tour d’EFT, y compris la gamme des 9. Ma suggestion était qu’il retourne chez lui et qu’il prenne un lecteur de glycémie, puis de faire un tour d’EFT et une 2e lecture de glycémie et de surveiller les résultats. Ce fut un plan d’action convenu.

Il a demandé si l’EFT marcherait pour l’arthrite, nous avons essayé. Même si j’ai une douleur dans mes articulations, les genoux et les jambes … Nous n’avions même pas atteint le point de la clavicule et il expliqua qu’il sentait que c’était différent. « Ce n’est plus la même douleur. »

Même si j’ai ce reste de malaise… À la fin de deux tours, il n’y avait plus de douleur et d’inconfort. Son visage était transformé – vous pourriez voir visiblement qu’il n’y avait pas de sensation de douleur.

Plus d’une semaine plus tard, il m’a envoyé la mise à jour par email (ci-dessous). John utilise l’EFT pour tout et sur tout. Sa dose d’insuline a considérablement diminué. Sa douleur arthritique est sous contrôle.

Voici l’E-mail de John ci-dessous. Grâce à la simplicité de l’ EFT la vie de John a été changée.

David,

Je voulais vous faire savoir ma progression après ma première semaine d’utilisation de la technique EFT que vous m’avez apprise pour m’aider à gérer mon diabète. La première fois que je l’ai fait je suis tombé (mon taux de sucre dans le sang), à 8 points. Le lendemain, 12 et le suivant, 16. L’exemple est que j’ai vérifié mon sucre et il était 123. J’ai utilisé l’EFT, attendu 10 minutes, revérifié et il était 97.
Je prends aussi 22 unités d’insuline le matin et 18 unités le soir. Après quelques jours, je ne prenais que 12 unités en 24 heures. Après cela j’ai eu deux jours où je ne prenais pas d’insuline. Je n’avais également rien mangé de sucré le soir.

Aussi, quelques jours après avoir pratiqué l’EFT Je l’ai utilisé sur mon mal de tête et mon mal de tête avait disparu après 2 tours d’EFT.

Une chose de plus – je me suis réveillé aujourd’hui avec tant de douleur, que je pouvais à peine bouger (mon arthrite) J’ai réutilisée l’EFT et la douleur a disparu et n’est pas revenue de toute la journée. C’était incroyable. Quel miracle d’être libre de la douleur toute la journée.

Merci de m’avoir enseigné cette technique miraculeuse, je vous tiendrai au courant de mes progrès

Merci, merci, merci. John F

Une autre mise à jour

David,

Voici ma dernière mise à jour sur l’utilisation de l’EFT pour mon diabète. Je suis allé voir mon médecin hier et il regardé les niveaux de sucre dans le sang de la dernière semaine. Je les ai fait 4 fois par jour la dernière semaine. Après les avoir regardés, il a pris la décision de m’enlever la pilule de sucre que je prends le soir (Actos), et de me faire prendre de l’insuline une seule fois par jour au petit-déjeuner.

Il a aussi réduit la quantité d’insuline je prends à 10 unités. J’avais l’habitude de prendre 22 unités le matin et 18 le soir, comme vous pouvez le voir, il a réduit mon insuline quotidiennement à 30 unités. Il a également dit que je n’avais pas besoin de vérifier mes sucres à moins que je sente quelque chose de différent et commencer à les vérifier une semaine avant mon prochain rendez-vous début Janvier. Nous vous tiendrons au courant. Quel beau cadeau pour les fêtes de ne me piquer que pour vérifier mes sucres et n’ayant seulement à me faire une injection une fois par jour avec une telle faible dose d’insuline. Merci encore pour m’avoir appris cette technique étonnante. John F

Une autre mise à jour

J’ai une mise à jour assez intéressante de John le Diabétique. John avait tapoté 3 fois par jour. Ses niveaux de sucre dans le sang s’étaient réduits en conséquence et il a cessé de prendre de l’insuline -, mais a continué de prendre le soir sa pilule Actos. Quelques jours après avoir cessé ses injections d’insuline sa femme remarqua qu’il était léthargique et pas très réactif. Elle a appelé le 911 et il a été transporté à l’hôpital.

Le médecin les a informés que la dose d’Actos fournissait trop de sucre pour son corps. Son médicament a été changé. Plus de comprimés d’Actos et seulement 10 unités (au lieu de 40 unités) d’insuline chaque matin – une réduction de 75% de l’insuline dans 3 semaines. Pas plus de deux injections d’insuline par jour.

L’EFT a réduit sa dose d’insuline à partir de 40 unités à 10 unités par jour.

John et sa femme sont devenus de grands partisans de l’EFT. Ils amènent leurs amis à mes ateliers. J’espère que cela encourage tous les praticiens EFT à partager l’EFT avec les diabétiques.

Suivi supplémentaire

Le diabète de John continue à montrer une amélioration. En près de trois mois ‘de Tapping sa prise d’insuline continue à être à 70% de moins avant Noël. La fonction rénale de Jean avait été terriblement affectée par le diabète. Il avait été diagnostiqué d’une maladie rénale chronique. Ses reins fonctionnaient à peine selon une Résidente de Médecine Interne. Il était à la limite de la dialyse. Elle a calculé ses nouveaux chiffres à partir de ceux des trois mois précédents et a déclaré que ses reins fonctionnaient désormais à 60%. Le docteur de John a dit que ses reins fonctionnaient désormais normalement pour lui. Son médecin a également déclaré « Je ne pouvais pas être plus heureux avec vos résultats. Tout de votre fonction rénale, contrôle de votre diabète, perte de poids et pression artérielle ».

Meilleurs souhaits

David Abel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *