L’EFT aide une jeune fille de 14 ans pour des émotions liées au divorce de ses parents

(Traduit par Françoise Vaché EFT CC)

Salut à tous,

Est-ce que ce ne serait pas bien si nous pouvions rassembler tous les enfants de parents divorcés et utiliser l’EFT pour ces problèmes inévitables liés aux divorce, de douleur, culpabilité, honte, colère, traumatismes, etc.? Est-ce que le monde ne serait pas plus libre ainsi? Un grand merci à Tina Marian pour nous montrer ce qui est possible sur ces problèmes.

 

Je vous embrasse, Gary

Par Tina Marian

Salut Gary,

Je me sers de l’EFT depuis plus de 2 ans maintenant, et malgré de nombreuses réussites, celle-ci m’a particulièrement comblée. Elle atteste vraiment non seulement de la puissance de l’EFT, mais de son efficacité et de sa rapidité.

Cela a commencé pour moi en recevant l’email suivant de ma nièce âgée de quatorze ans, «Caroline», dont les parents ont récemment divorcé. Ce n’était pas un divorce facile, et je me demandais toujours comment mes deux nièces allaient en être affectées. Voici ce que disait cet email:

« Hey tante Tina! En fait, je t’envoie cet email parce que je ne vais pas trop bien. Je pense que je suis un peu déprimée. Et je ne suis pas vraiment sûre de savoir pourquoi. Je pense que principalement, c’est le divorce de mes parents. Je ne sais pas pourquoi ça me tracasse beaucoup. Mais depuis deux semaines je n’ai pas dormi plus de 4 heures.
Et je refuse de manger. Je suis vraiment épuisée, mais je n’arrive pas à m’endormir. Ça me fait peur parce que je ne veux pas que ça devienne grave. Et une fois quand je me suis disputée avec ma mère, je suis devenue hystérique, et j’étais tellement en colère contre moi-même que je me suis griffée et que je me suis fait saigner. Je ne veux plus de ça. Je suis allée voir une conseillère, mais elle ne m’a pas aidée. Mais j’espère que tu le pourras, parce que je te fais énormément confiance ».

Nous avons immédiatement mis en place une séance par téléphone. Nous avons commencé par définir le « plateau de la table » puisque sa douleur émotionnelle se traduisait par son incapacité à dormir, incapacité à manger, des pensées qui s’emballent et ses pleurs. Nous avons ensuite défini les «pieds» de table comme ses sentiments de culpabilité de ne pas être capable de garder ses parents ensemble, ses sentiments d’avoir été trahie par eux, son incroyable colère contre eux de briser la famille, sa terrible tristesse de cette perte, et ses propres sentiments de ne pas être « assez bien ».

Sans entrer dans les détails en ce qui concerne toutes les affirmations (très souvent quand je tapote, je ne me souviens même pas de ce que j’avais dit!) nous nous sommes mises à travailler, et nous nous sommes adressées aux « pieds ». Quand nous sommes arrivées à la peur, elle s’est souvenue immédiatement d’un moment où elle était très jeune, et se cachait dans le placard, en couvrant ses oreilles pour ne pas à avoir à écouter ses parents se disputer, jusqu’à ce que sa sœur vienne lui dire que c’était terminé. Cela a fait monter un tas de larmes. Nous nous sommes adressées à la « Petite Caroline » qui avait encore très peur, et nous avons tapoté pour la rassurer qu’elle était hors de danger.

Notre séance a duré 35 minutes. Avant d’y mettre fin, elle m’a assuré qu’elle sentait un énorme soulagement. Je lui ai dit que je voudrais vérifier avec elle dans quelques jours. Imaginez à quel point j’étais heureuse quand j’ai reçu l’email suivant deux jours plus tard:
« Hey tante Tina, Tout a été super. Pour la première fois en trois semaines, je me suis endormie la nuit dernière avant minuit et demi. Je me suis réveillée avec de l’énergie, et je suis de bonne humeur. J’étais tellement heureuse. Je me suis concentrée sur ma respiration la main sur le cœur, et je me suis endormie aussitôt. Je ne savais vraiment pas que j’étais capable de faire ça. Je pleurais littéralement avec des larmes de joie. Tu es vraiment un ange, et je suis tellement heureuse que tu aies pu m’aider. J’aurais dû te contacter plus tôt !!
Je tiens à te remercier beaucoup pour tout, je savais que je pouvais compter sur toi. J’espère qu’on se parlera à nouveau bientôt. Je t’aime et tu me manques! Caroline  »
L’EFT ne cesse jamais de me surprendre. Merci Gary pour mettre au monde un outil de guérison aussi puissant.

Tina Marian, RN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *