Un problème émotionnel fondamental responsable de la prise de poids.

Bonjour à tous

Ceux qui se « battent avec la balance » apprécieront cet article d’Hélène Bressler. Il illustre le fait oh-tellement-vrai que maigrir nécessite la résolution d’émotions anxiogènes. Sans cette étape vitale, l’anxiété appelle l’apaisement et souvent la nourriture est souvent « la drogue de choix ».

Gary

 

Apparemment depuis la mort de sa mère, tout ce qu’elle faisait était suivi d’un sentiment d’angoisse. J’envisageais d’explorer plus loin son angoisse et je lui demandais si d’autres types d’émotions étaient présentes au moment de la mort ou depuis. Comme Mary était sincère dans son incapacité à trouver quelque autre émotion rattachée ou sous-jacente à l’anxiété, je décidais de ne pas lui poser de questions qui auraient pu être gênantes

Mary continue le « Tapping », à perdre du poids d’une manière saine et progressive, a un régime alimentaire équilibré sans sandwiches tout prêts qui maintenaient son surpoids. Elle déclare qu’elle vit la vie de façon plus libre et qu’elle a des relations affectueuses plus profondes avec ses enfants et son mari.

Les bénéfices que j’apprécie hautement avec l’EFT sont les effets secondaires annexes, comme la relation plus intime qu’a vécu Mary, ou aussi la simplicité qui rend cela si facilement accessible.

 

Traduit par Françoise Vaché EFT Practitioner CC

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *