Il suffit de tapoter, perdre du poids et acheter des vêtements!

Joy Vogel du Mexique rapporte son histoire personnelle de perte de poids avec l’EFT. E-mail Joy. (Traduit par Françoise Vaché)

Par Joy Vogel

J’ai commencé un programme de perte de poids il y a un peu plus de 2 ans. J’étais proche de 200 Kg à cette époque, et j’avais commencé à avoir de sérieux problèmes aux pieds, aux jambes et au dos. Je travaille près de 10 heures par jour, six jours par semaine, en tant que professeur et chef du département, et je sers en tant que pasteur à l’église de notre groupe aussi, donc je commençais à être épuisée par mon problème de poids.

J’ai toujours été en surpoids, même quand j’étais petite. En fait, mon père m’a dit il y a plusieurs années que la première fois qu’il m’a vue à l’hôpital, il savait que j’aurai des problèmes de poids toute ma vie (dit gentiment, mais pas utile, Cher papa!)
J’ai donc grandi en croyant que j’avais hérité des problèmes de poids de ma mère, mon problème de thyroïde, et mes comportements alimentaires semblaient incontrôlables. Je n’ai jamais réussi à perdre du poids, et j’ai essayé tous les régimes dont j’ai entendu parler depuis des années, et j’ai renoncé à espérer car je reprenais à chaque fois plus de poids quand j’en arrêtais un. Mon mari, qui, Dieu merci, m’a aimée à travers tout cela, même m’a fait promettre de ne plus faire de régimes. Mais j’ai trouvé quelque chose qui me semblait, peut-être différent et qui m’a décidée à une dernière tentative, et j’ai finalement accepté avec réticence. J’ai obtenu un résultat surprenant d’abord, mais ensuite j’ai commencé à craindre de récidiver comme d’habitude.

C’est à partir de ce moment-là que j’ai appris l’EFT et que j’ai décidé de le combiner avec le régime, et j’ai eu de bons résultats. En continuant le régime, avec le Tapping, j’ai finalement dû faire face à une attaque soudaine d’événements apparemment déconnectés de ma petite enfance dont je n’avais pas été consciente.

En les rassemblant, j’ai pu comprendre qu’il y avait eu un événement horrible dans ma vie dont je me suis involontairement protégée depuis toujours. Grâce à l’EFT, j’ai été en mesure de tapoter dans un coin caché de mon esprit, là où il semble que ça se soit passé, mais qui n’a plus d’importance. Je tapote encore dessus de temps en temps, non pas pour oublier, mais pour m’assurer que ça ne sert plus à rien de me cacher derrière mon poids et d’essayer de ne pas attirer les hommes.

Maintenant, je me comprends d’une nouvelle manière, et je n’hésite pas à être une nouvelle personne. Si je suis encore tentée de manger quelque chose qui n’est pas dans mon régime, je peux maintenant le retrouver dans une partie de mon passé ou dans un sentiment actuel de peur ou de frustration, etc et je tapote simplement un tour ou deux, et mon envie disparaît et je peux aller faire d’autres choses et ne pas être obsédée par la nourriture comme avant.

Je ne me pèse plus, je trouve ça déprimant. Même si habituellement je voyais que j’avais perdu, ça me semblait tellement décourageant d’aller toujours plus loin. Alors maintenant, je tapote seulement et je suis mon régime, et je couds ou j’achète des vêtements. : =) A ce stade, je porte un soutien-gorge taille 38 et 16 pour les robes avec une jupe ample. L’objectif est enfin en vue, grâce à l’EFT! Je sens que je suis un miracle vivant!
Je vous remercie tous infiniment pour permettre à ce merveilleux outil de continuer à être à la disposition du monde entier.
Que Dieu bénisse Gary Craig et tous ceux qui continuent le travail. Félicitations pour le voyage à Washington DC et je suis sûre que d’autres prient comme je le fais, pour que cela devienne l’un des plus merveilleux enchantements de notre nation qui n’aie jamais été découvert. J’attends avec impatience chaque Newsletter et j’en apprécie chaque partie. Continuez à tapoter!
Joy Irene Vogel parc de Delgado – Saltillo, Coahuila, Mexique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *