Utiliser l’EFT pour la musculation

Traduit par Françoise Vaché

Bonjour à tous

Rebecca Marina fait de la musculation et, bien sûr, rencontre des « limites » en ce qui concerne ce que son corps peut endurer. Elle a intégré l’EFT à son entraînement régulier et elle a amélioré considérablement ses « séries ». C’est un article important parce qu’il met l’accent sur la façon d’améliorer les performances de toutes sortes.

Je vous embrasse. Gary

Par Rebecca Marina

Bonjour Gary

Je fais de la musculation depuis pas mal de temps et j’ai décidé d’y ajouter l’EFT à mon entraînement pour voir ce qui se passerait.

Ce matin je travaillais « les bras et le haut du corps » et comme c’était lundi, j’avais envie de me dépêcher et d’en finir vite . J’avais déjà effectué les séries de « pectoraux » la presse »,levers de poids pour le devant et pour les dorsaux, mes muscles commençaient à fatiguer.

Je commençais ma troisième série de biceps et cela me brûlait comme du feu ( croyez-le ou non , les entraîneurs considèrent la chose bonne) et je me suis dit : « pourquoi j’accepte que ce soit si dur alors que j’ai cette bonne vieille EFT pour m’aider ? »

Donc, juste avant ma troisième série, j’ai fait une petite pose pour appliquer un peu d’EFT.

J’ai utilisé la phrase « départ » : »Même si mes bras me brûlent déjà comme du feu, je choisis que cette série soit facile et légère. »C’est vrai Gary, ça a marché comme par enchantement ! J’ai vraiment vu la différence surtout parce que mes bras étaient déjà fatigués et que d’habitude je n’arrive pas à terminer ma série de biceps.

Ensuite je suis passée aux épaules. Je garde toujours les épaules pour la fin parce que c’est ce qui me fait le plus mal et je n’aime pas le faire. Pour cet exercice vous devez vous tenir debout avec un poids lourd dans chaque main et essayer de les lever, comme si vous vouliez voler. Ça fatigue le muscle très rapidement et ça fait carrément mal ! Cette fois je suis repartie avec un peu d’EFT.

« Même si je déteste travailler les épaules, je choisis qu’elles soient légères et libres.

Ensuite j’ai fait ma première série (je fais toujours trois séries pour chaque exercice) et Gary c’était nettement plus facile ! Sur cet exercice-là habituellement je ne peux le faire que 8 fois et au 8ème je n’en peux plus. Cette fois j’ai soulevé 12 fois très aisément ! J’ai fait une autre série de 12. A ce moment-là, EFT ou pas, mes épaules étaient fatiguées et j’avais encore une série à faire, je me suis arrêtée et j’ai fait de l’EFT en utilisant : »Même si mes épaules sont fatiguées, je demande que du sang et de l’oxygène supplémentaire y affluent et que cette série soit plus facile que la première’.

Oui ça a marché Gary, j’ai fait facilement 17 répétitions cette fois. J’ai vraiment senti que j’avais fait une bonne séance d’entraînement.

L’EFT peut vous aider à être le meilleur à n’importe quoi. J’ai utilisé la même technique pour aider mon fils à nager plus loin qu’il ne l’ait jamais fait, je ne sais pas pourquoi je n’y avais pas pensé plus tôt pour la musculation. Nous sommes parfois tellement occupés à « tapoter » pour les autres que nous oublions nos propres besoins.

Le domaine de la musculation est un marché pratiquement vierge pour les praticiens. Les haltérophiles feraient presque n’importe quoi pour améliorer leurs performances. Vous seriez stupéfaits de savoir l’argent que les haltérophiles et body builders dépensent dans les compléments alimentaires ! Ils peuvent sûrement se permettre d’en dépenser un peu chez un praticien EFT qui peut les aider à atteindre beaucoup plus facilement les buts pour lesquels ils se battent.

J’espère que ceci vous encouragera à utiliser l’EFT pour votre propre entraînement de musculation.

Rebecca Marina

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *