Disparition du rhume des foins avec l’EFT par procuration

Salut à tous,

Voici un avantage intéressant d’utiliser l’EFT par procuration, rapporté par Jane Jones en Australie. Notez comment elle se branche « « sur son amie » et permet la réussite de l’EFT, là où auparavant ça n’avait pas marché.

Gary

Par Jane Jones

Chaque année, une de mes amies a le rhume des foins et c’est chronique, et chaque année elle tapote en vain pendant 2 semaines. Puis, en une séance, j’ai tranquillement fait de l’EFT pour elle et que son rhume des foins soit guéri pour cette année. La première fois que je le l’avais fait, j’étais assise à côté d’elle à une table et soudain,il avit disparu tout simplement. Surprise, elle m’avait regardée et demandé si j’avais fait du « Tapping » et j’ai simplement souri.

Je n’avais pas demandé la permission, en fait, parce que je ne m’en sentais pas le besoin. L’année suivante, elle m’a contactée par mail, une nuit se plaignant que son rhume des foins revenait et je lui ai donc répondu en lui demandant ses symptômes, un par un. Le premier c’était un nez bouché. Alors j’ai tapoté, « Même si ma vie est bouchée … » La minute suivante, elle avait le nez qui coulait donc j’ai donc « Tapoté », « Même si j’ai envie de laisser couler ma vie… »

ça a disparu, et le symptôme suivant était le picotement des yeux et j’ai « Tapoté » « Même si je ne vois pas ma vie de façon claire … » Tout le temps où j’ai tapoté je me suis concentrée sur l’image de mon amie et comment je la visualisais dans sa façon de voir sa vie à cette époque. Ce n’est pas qu’elle n’eût jamais admis tout cela. Je vérifiais en permanence son niveau d’intensité pour chaque symptôme au fur et à mesure de notre progression. Nous avons fait plusieurs tours car parfois que le symptôme réapparaissait plus ou moins. J’ai d’obtenu de bons résultats alors j’ai continué sur le thème initial et j’ai un peu modifié les mots. Le rhume des foins est parti pour une autre année. Le temps et l’espace ne veulent vraiment pas dire grand chose dans le travail avec l’énergie.

Jane Jones

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *