Joey et sa peur d’aller à l’école

Je crois que vous trouverez grand intérêt à l’histoire suivante pour de nombreuses raisons. Une Praticienne EFT, Dr.Kiya Immergluck, Conseillère clinicienne diplômée, relate une histoire vraie qui nous montre avec quelle rapidité un petit garçon timide a réagi eft_tappynours61-1quand elle l’a encouragé à placer ses peurs dans « Tappy » l’enfant pouvant ainsi « guérir » Tappy, et en conséquence lui-même. C’est la façon la plus incontestable de permettre à Tappy de réaliser sa magie – particulièrement pour les plus jeunes enfants dans un espace thérapeutique.

« Récemment, j’ai eu le privilège d’enseigner l’EFT à un certain nombre d’enfants préscolaires ainsi qu’à leurs mères.
Dans chaque cas, la Maman  avait entendu parler de l’EFT et particulièrement, de TappyBear, un nounours très câlin avec des boutons à la place des points de « Tapping ». Un cas particulier, celui de « Mme Jones » qui m’a appelé un Dimanche pour une séance en urgence le jour même.

J’ai très peur de retourner à l’école.

Son fils Joey qui a 5 ans est d’une timidité maladive. Il avait très difficilement accepté d’aller au jardin d’enfant au début de l’année, mais après deux semaine de vacances, il refusa complètement de retourner.

J’ai fait une visite à domicile et amené un TappyBear pour Joey. Je suis allée sur place avec peu d’espoirs. J’ai fait du « Tapping » à la place de Joey ( c’est du Tapping sur nos propres points d’EFT avec l’intention d’aider une autre personne), en priant que ça marche aussi en y allant.

Les enfants se soignent en soignant Tappy

Même si je n’aime pas parler aux gens que je ne connais pas, je suis un enfant super.
Même si j’ai très peur de retourner à l’école, je suis un enfant super…
Même si j’ai très peur de parler aux autres, je suis un enfant super…

En arrivant, Mme Jones me dit que Joey s’est mis à pleurer quand elle lui a expliqué qu’une femme allait venir jouer avec lui et un Nounours.Le Nounours l’intéressait, mais ne voulait pas entendre parler de la dame. Il déclara à sa mère, « Je ne veux pas lui parler – je ne vais même pas la regarder !

J’entrai dans le salon et vit un tout petit garçon recroquevillé dans les coussins du canapé le visage tourné de l’autre côté. J’entrai sans bruit et murmura, « TappyBear a très peur…Est-ce que tu peux l’aider? » Ce qui se passa ensuite me sembla être rien de moins qu’un miracle ainsi qu’à sa mère. Je m’étais préparée à passer une heure pour aider Joey à se sentir assez en sécurité pour me regarder et peut-être me dire bonjour. Au lieu de ça, Joey se précipita pour serrer TappyBear dans ses bras.
J’avais apporté une histoire de TappyBear et je commençais à la lire à Joey une manière de lui enseigner les points de « Tapping ».Ma théorie est que la plupart des très jeunes enfants aiment être des aides et adorent aider TappyBear à se libérer de ses peurs.
A chaque fois que l’histoire suggérait à Joey de tapoter sur le nounours et de dire je sui un super nounours,Joey se mettait à tapoter spontanément sur lui et le nounours en disant, je suis un enfant super ET je suis un super nounours ! Quand on a eu terminé de lire l’histoire, Joey était tout à fait à l’aise de tapoter sur le nounours et sur lui. Il était tout à fait l’aise de parler avec moi ! Je lui dit à la fin de l’histoire, tu sais, TappyBear aussi a peur d’aller à l’école. Tu crois qu’on pourrait l’aider ? Joey avait très envie d’aider encore TappyBear, et quand je lui ai demandé de quoi TappyBear avait peur, il m’énuméra de nombreux problèmes qu’il avait.
TappyBear avait :

TappyBear a très peur de ne pas être capable de faire ce qu’il fallait…
TappyBear a très peur de ne pas pouvoir parler aux autres enfants.
TappyBear n’aime pas que la journée d’école soit si longue…

Donc, Joey a dit à voix haute les problèmes exacts sur lesquels il avait besoin de tapoter.Ensuite j’ai montré à Joey comment tendre  ses bras pour montrer que TappyBear était vraiment très, très en colère, de plus en plus près à la fois pour montrer que TappyBear avait de moins en moins peur.
Enfin, je lui ai montré comment joindre ses paumes (comme quand on prie) pour indiquer que les peurs avaient complètement disparu. Avant la fin de la séance, Joey avait lâché toutes les peurs de TappyBear sur l’école, et y a même ajouté d’autres peurs de bestioles qui donnent la chair de poule. La séance s’est très bien déroulée et Joey était souriant et m’a serré la main quand je suis partie.
Mrs Jones rapporta que Joey n’était pas particulièrement enjoué d’aller à l’école le lendemain, mais les grandes frayeurs avaient réellement diminué de façon importante. Joey adore son TappyBear et aime qu’on lui raconte encore et encore les histoires de TappyBear ! TappyBear est un merveilleux outil pour enseigner l’EFT aux jeunes enfants et permet de « briser la glace » de façon extraordinaire avec les enfants timides et non communicant ».

Extrait du livre TappyBear de Pat Carrington, traduit par Françoise Vaché, en vente dans notre boutique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *