UTILISER L’EFT SUR UNE PERSONNE TRÈS ÂGÉE ET AFFAIBLIE

 

Par Beverly Schydlows    (Traduit par Françoise Vaché Praticienne EFTCC)

 Bonjour à tous,

Beverly Schydlowsky partage l’expérience EFT suivante avec une femme de 90 ans, très affaiblie.

En lisant ce compte-rendu vous noterez l’augmentation remarquable de l’énergie de la cliente. Ceci ne doit pas être trop surprenant lorsqu’on sait que la théorie qui est derrière l’EFT implique la notion de blocage ou de disfonctionnement de la circulation du système énergétique du corps humain. C’est le rééquilibrage qui vraisemblablement créera cette augmentation. Il n’est pas nécessaire non plus d’être âgé pour être faible. Nombreux sont ceux dont les maladies sapent leur énergie. L’EFT pourrait tout à fait être utile dans ces cas-là. Elles doivent bien sûr consulter leurs médecins.

Salut à vous, Gary

Par Beverly Schydlows

Re a 90 ans. Elle se portait plutôt bien jusqu’à l’année dernière. Elle avait des difficultés à marcher et son rythme cardiaque était faible, on lui a donc installé un pacemaker. Soudainement, 2 semaines après avoir fêté avec plaisir différents anniversaires avec sa famille, elle s’affaiblit, et ne voulait plus se lever. Ensuite elle fit de la température et on diagnostiqua une pneumonie. Son séjour à l’hôpital fut terrible. Les infirmières l’ont traitée comme une mourante et les soins étaient déplorables. La patiente voulait mourir, et qu’on la laisse tranquille. Après 2 semaines on l’a ramenée chez elle sous oxygène 24 h sur 24, ne montrant aucune capacité à respirer en autonomie. Elle avait du mal à s’alimenter et sa faiblesse lui permettait à peine de se déplacer soit avec une cane ou un déambulateur.

Je me suis rendue chez eux et elle est venue de sa chambre au salon en marchant avec son déambulateur, un exploit pour elle. Elle demanda de l’eau fraîche et s’affaiblit encore après avoir bu. En apprenant qu’elle avait bu en très petite quantité, j’ai suggéré qu’elle boive plus et à température ambiante. Tout ce que je disais l’intéressait mais son regard était morne et vide. De plus elle tremblotait. Comme elle se remettait un peu je lui ai parlé, ainsi qu’à sa fille de 70 ans,de l’EFT ( sa fille avait aussi un problème de jambe et de pied que j’ai aussi traité ce jour même).

J’ai commencé par la maman de 90 ans. Elle voulait se sentir plus forte. Elle se sentait si faible qu’elle pouvait à peine bouger. Elle s’évalua à 8. J’ai décidé de commencer avec l’Inversion Psychologique, » tapotant »le « Point Sensible » sur le buste ( celui opposé à son pacemaker ), en se concentrant sur la faiblesse, puis la séquence en commençant par le coin des sourcils. Elle ne ressentit aucun changement,j’ai donc recommencé IP en incluant le bout des doigts, les yeux en l’air en bas,puis les 9 gammes. Elle se sentit mieux, voulut se lever et marcher ce qu’elle fit,se rassit en flageolant et dit qu’elle se sentait pire. Inquiète, je lui donnais de l’eau, je lui parlais de la méthode « eriksonienne » pour le bien-être , l’intégration se fit en plus.etc. Elle était incapable de faire son évaluation, j’ai donc laissé tomber ça. J’ai refait une séquence de « Tapping »,elle dit qu’elle se sentait mieux me laissant à penser qu’il faut parfois du temps pour que le corps puisse utiliser ce que nous avons fait quelque part dans le processus, je remarquais à quel point son regard changeait. Il était vivant et pétillant, l’énergie du corps semblait revenir contrairement au verbe. Elle était devenue un peu virulente, avec de l’humour.

 Deux jours plus tard,sa fille me fit part de changements spectaculaires. Pour la première fois, sa maman passa 30 minutes à faire son lit ce qu’elle ne faisait pas auparavant. Elle s’est aussi promenée dans la véranda 9 fois avec son déambulateur toute seule. Avant elle ne le faisait qu’une fois accompagnée. Quelques jours plus tard, elle se servait de sa canne , plus de déambulateur. Elle a continué à boire davantage d’eau comme je l’avais demandé, son appétit s’améliorait, se mit à moins dormir (juste après le rx elle dormait plus et sur de plus longues périodes). Elle se couchait plus tard le soir et se mit à regarder l’émission de Jerry Springler avec un fervent intérêt, très surprise de voir de quoi les gens pouvaient parler de nos jours.

Je suis retournée hier. Elle était assise bien droite dans son fauteuil prête à me recevoir (elle m’attendait) elle était impatiente de me montrer sa surprise : elle pouvait traverser la pièce sans canne. Elle était alerte, pleine d’entrain et prête à faire plus. Elle voulait qu’on travaille sur l’équilibrage de la force dans ses jambes. Elle sentait que si sa jambe droite était comme la gauche,elle pourrait mieux marcher. Elle voulait réduire le tremblement de son bras et de sa main droite. Je lui demandais de quelle façon sa vie changerait si ces souhaits-là se réalisaient. Elle était interloquée et dit qu’elle n’y avait pas pensé, qu’elle s’encroûtait et que ça lui plairait bien de s’y intéresser un peu plus. Nous avons commencé le «Tapping » sur le tremblement, tout d’abord l’IP, puis la séquence, en incluant les doigts. Pas de grands changements, nous avons « Tapoté » sur « ce reste de tremblement ». Incroyable, le tremblement cessa, puis est revenu et continua sur le même schéma. J’ai arrêté et je me suis concentrée sur l’équilibre et la force dans son corps. J’ai fait l’IP, cette fois avec le Point Karaté, puis la séquence,les doigts, les 9 gammes, ce reste de force et équilibre et je me suis arrêtée. Elle me dit qu’elle se sentait un peu dans les vapes, mais qu’elle était souvent comme ça. Elle a bu un peu d’eau d’un seul coup, et je lui ai suggéré de prendre une petite collation à base de protéine. À la grande surprise de sa fille elle a mangé avec enthousiasme des gâteaux secs et du fromage. Je m’en suis tenue là avec elle et j’ai commencé à travailler sur sa fille pendant qu’elle mangeait.

C’était à la fois exaltant et incroyable, particulièrement pour moi qui suis novice en cette technique ( J’avais fait un de formation d’un jour avec Roger Callahan il y a environ 3 ans et utilise l’EFT depuis). J’étais un peu soucieuse de l’utiliser sur une personne aussi âgée et malade. J’étais très prudente, fait le minimum de « Tapping »j’ai beaucoup parlé avec elle et fait des suggestions de façon indirecte pour une amélioration à continuer.

Avec mes remerciements

Beverly Schydlows

Addendum à l’utilisation de l’EFT sur les personnes fragiles.

Salut à tous,

Beverly Schydlows vient de m’envoyer un addendum à son récent article sur sa cliente de 90 ans. Des choses profondes se passent souvent avec l’EFT et parfois elles se produisent de façon inattendue. Mon plus profond souhait est qu’un jour ces résultats puissent attirer l’attention active du corps médicale..

 

Addendum à mon mail de Re la femme de 90 ans.

Sa fille m’a informée environ 5 jours après le 1er traitement prescrit par le Dr pour suspendre l’oxygène complètement grâce à un changement dans ses analyses de sang.

 

Traduit par Françoise Vaché EFT Practitioner CC

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *